BFM Eco

Elisabeth Borne met en garde les entreprises recourant au travail détaché

Elisabeth Borne, ministre du Travail

Elisabeth Borne, ministre du Travail - ERIC PIERMONT / AFP

"Il n'est pas question que le plan de relance se fasse avec des travailleurs détachés" prévient la ministre du Travail dans un entretien aux Echos.

Les travailleurs détachés sont dans le collimateur du gouvernement. Interrogée dans Les Echos, la ministre du Travail, Elisabeth Borne, a dénoncé "des situations inacceptables" dans certaines entreprises qui ont recours au travail détaché.

"Nous serons intraitables et il y aura des poursuites pénales. Mais au-delà de ces cas intolérables, la persistance d'un recours massif au travail détaché dans certains secteurs est incompréhensible dans une période de fort chômage. Il n'est pas question que le plan de relance se fasse avec des travailleurs détachés!", a-t-elle poursuivi.

Plans de diminution du travail détaché

Le gouvernement entend "prendre le problème à bas-le-corps avec les partenaires sociaux, en s'attaquant à ses causes, branche par branche, pour élaborer d'ici décembre des plans de diminution du travail détaché", a expliqué Elisabeth Borne, précisant que "les différents secteurs devront s'organiser pour former des jeunes, ou des moins jeunes, et réfléchir à l'évolution des conditions de travail pour être plus attractifs, comme dans le secteur agricole".

La ministre plaide par ailleurs pour un "renforcement des effectifs de Pôle emploi dans le cadre du plan de relance" afin d'apporter "un accompagnement de qualité" aux demandeurs d'emploi. "Il faudra sans doute plusieurs milliers de postes même si le niveau exact reste en discussion", a-t-elle ajouté.

https://twitter.com/paul_louis_ Paul Louis Journaliste BFM Eco