Mis à jour le
La centrale nucléaire de Blayais en Gironde fait partie des sites potentiellement menacés de fermeture d'ici 2035.
 

Si les quatre centrales à charbon en activité ont vu leur arrêt définitif confirmé d'ici à 2022, la liste des 12 réacteurs nucléaires 900 MW (hors les deux de Fessenheim) devant fermer d'ici à 2035 ne sont pas encore connus. Plusieurs gros sites historiques d'EDF sont concernés par ces arrêts, d'ici 10 à 15 ans.

Votre opinion

Postez un commentaire