BFM Eco

Édouard Philippe: "le pays doit se battre contre l'impact d'une récession historique"

Pour le Premier ministre Edouard Philippe, la phase 2 du déconfinement qui débute à partir du 2 juin, doit ouvrir "la mobilisation de tous et le moment d'une reprise vigoureuse, organisée et déterminée".

"Le plan de confinement nous a obligé de mettre à l'arrêt une très grande partie de notre économie. Nous avons su mettre en oeuvre les mesures de chômage partiel pour limiter l'impact de ce choc sans précédent sur les entreprises et leurs salariés", a déclaré le Premier ministre, ce jeudi en présentant les mesures du plan de déconfinement en phase 2, à partir du 2 juin.

"Nous avons mis en place des dispositifs de solidarité, indispensables, puissants qui accompagnent du mieux qu'il est possible celles et ceux dont l'activité a été interrompue. Mais gardons en tête que s'ouvre un nouveau front et que le pays va devoir se battre contre l'impact d'une récession historique" a ajouté le Premier ministre. 

"Les chiffres présentés par Pôle emploi ce matin l'attestent et sonnent l'urgence. Le nombre de sans emploi inscrits et qui n'ont pas du tout travaillé en avril a augmenté de 800.000 par rapport au mois de mars. C'est malheureusement historique" a constaté le chef du gouvernement.

"Le déconfinement va nous permettre de reprendre une vie presque normale mais il doit aussi sonner la mobilisation de tous, le moment d'une reprise vigoureuse, organisée et déterminée" a conclu Edouard Philippe.

Frédéric Bergé