BFM Business

La note boisée du Chanel n°5 est-elle menacée ?

Certains composés de grands parfums seraient en réalité allergènes.

Certains composés de grands parfums seraient en réalité allergènes. - -

Un avis rendu par un comité de la Commission européenne recommande d'interdire certains ingrédients dans les parfums.

Allergiques, choisissez bien votre parfum. Des composants de grands parfums seraient allergènes. Le comité scientifique pour la sécurité des consommateurs de la Commission européenne a identifié comme allergènes une centaine d'ingrédients entrant dans la composition des parfums et produits cosmétiques. Ainsi, la note boisée Chanel n°5 ou Dior Addict ne convient pas à tous.

Résultat : un avis rendu par ce comité recommande de limiter la concentration de certains ingrédients mais aussi d'interdire purement et simplement l'utilisation de certains autres.

Faut-il élargir la liste des allergènes ?

"Il s'agit d'un travail scientifique, mais ce n'est pas la position de la Commission", a déclaré Frédéric Vincent, porte-parole pour la Santé et la Protection des Consommateurs. Il ajoute : "On est encore très loin d'envisager une modification de la législation européenne".

Pourtant, la question est posée : faut-il ajouter les nouveaux allergènes identifiés par les scientifiques à la liste des 26 autres déjà identifiés ? Les conséquences pourraient être importantes comme l'obligation d'afficher la présence de cet allergène sur l'étiquetage du parfum. De quoi alarmer les fabricants de parfums.

Peu de personnes allergiques à ces composés

"Les industriels du parfum et des cosmétiques savent ce que nous faisons", a insisté Frédéric Vincent, le porte-parole de la Commission européenne pour la Santé et la Protection des Consommateurs. "Le processus législatif n'a pas débuté, et ce n'est pas demain la veille", a-t-il ajouté. Point d'interdiction dans l'immédiat ni à venir pour le moment, donc.

Une façon de répondre aux craintes et aux sirènes de ceux qui voyaient déjà certains parfums interdits. Il est "faux de dire que la Commission européenne veut interdire le Chanel numéro 5", rétorque ainsi Frédéric Vincent. Et de souligner que seule une "infime partie de la population a des allergies aux parfums ou aux cosmétiques".

M.P