BFM Business

La BCE victime d'un piratage informatique sur un site d'information bancaire

La BCE

La BCE - Daniel ROLAND / AFP

Un site internet renfermant un manuel utilisé par les banques pour leur mission de reporting (BIRD) a été piraté, a annoncé la BCE ce jeudi. L'acte de piratage a pu se produire "depuis au moins en décembre 2018". Le site a été fermé jusqu'à nouvel ordre.

La Banque centrale européenne a annoncé ce jeudi qu'un site renfermant un manuel utilisé par les banques pour leur mission de reporting a été fermé suite à la découverte d'un acte de piratage. "Des tiers non autorisés ont violé les mesures de sécurité" protégeant un site Web où figure un manuel de reporting bancaire (BIRD), hébergé par un fournisseur externe, a indiqué la banque centrale dans un communiqué.

Ce site fournit au secteur bancaire des informations détaillées sur la manière de produire des rapports statistiques et de supervision à l'adresse de la BCE et de banques centrales nationales dans la zone euro. Aussi, il est "possible que les contacts - mais pas les mots de passe - de 481 abonnés à la lettre d'information BIRD aient été capturés", a précisé la BCE.

Des logiciels malveillants injectés sur le serveur

Les pirates informatiques, dont l'identité n'est pas révélée, ont réussi à "injecter des logiciels malveillants sur le serveur externe pour faciliter les activités de phishing", explique la banque. Cette action malveillante, découverte lors de travaux de maintenance du site par la BCE, a pu se produire "depuis au moins décembre 2018", a précisé un porte-parole auprès de l'AFP. Ni les systèmes internes de la BCE ni les données sensibles du marché n'ont été affectés, précise l'institution gardienne de l'euro. Dans l'immédiat, le site BIRD a été fermé jusqu'à nouvel ordre.

En 2014, la BCE avait été victime de chantage après avoir subi le vol d'informations personnelles stockées dans la base de données de son site internet public.

P.L avec AFP