BFM Eco

Élections européennes: une vague verte historique au sein de l'UE

Le Parlement européen

Le Parlement européen - Frédérick Florin - AFP

Les partis écologistes de l'Union européenne réalisent leur meilleur score historique, et représentent plus de 9% du Parlement européen.

Le groupe des Verts au Parlement européen pourrait bien grossir. Dimanche soir, au terme du scrutin des élections européennes, les résultats de plusieurs partis écologistes en Europe étaient en augmentation, notamment en France et en Allemagne.

"Nous sommes ce soir la troisième force politique de France", a déclaré Yannick Jadot, leader de la liste écologiste française, dimanche soir, "avec des scores identiques, voire parfois supérieurs en Allemagne, en Belgique, et ailleurs. C'est donc bien une vague verte européenne dont nous sommes les acteurs ce soir".

Meilleur score historique pour les Verts

D'après les résultats, au niveau européen, les Verts réalisent leur meilleur score historique, totalisant plus de 9% des voix au niveau de l'UE. 
Infographie sur les scores des écologistes depuis 1979
Infographie sur les scores des écologistes depuis 1979 © BFMTV

Ce score est surtout porté par l'Allemagne, où le groupe des Verts est arrivé deuxième, à six points derrière la liste de la chancelière Angela Merkel. Le groupe écologiste double ainsi son score par rapport au précédent scrutin européen de 2014, et donnerait 21 eurodéputés.

En Belgique, au niveau des élections nationales - qui se tenaient en même temps que les européennes - les écologistes font une belle percée et doublent en effet leur score. Le morcellement des votes pour le scrutin européen donne en revanche seulement 3 sièges à la liste écologiste belge pour Strasbourg. Arrivé deuxième en Finlande (16%), le parti vert aura le droit à deux sièges (la Finlande a le droit à 13 sièges au total).

Près de 20 eurodéputés supplémentaires

Le groupe écologiste européen sera donc surtout porté par la France et l'Allemagne, qui à eux deux représenteraient presque 50% des sièges. Les listes écologistes britanniques donnent elles plus de dix places, mais avec la proclamation prochaine du Brexit, ces élus ne devraient pas siéger tout au long de la mandature.

D'après les dernières estimations publiées par le Parlement européen, le groupe des Verts/ Alliance Libre européenne, pourrait réunir jusqu'à 69 députés, alors qu'il n'en comptait que 52 de 2014 à 2019.

Répartition supposée des eurodéputés dans les différents groupes pour la prochaine mandature, lundi 27 mai
Répartition supposée des eurodéputés dans les différents groupes pour la prochaine mandature, lundi 27 mai © Parlement européen

Toutefois, la répartition des listes n'est pas encore actée, et le groupe Verts/ALE ne sera pas forcément composé de ces partis se revendiquant écologistes. Claire Nouvian, numéro deux sur la liste de Yannick Jadot, avait d'ailleurs évoqué la possibilité de faire une alliance avec la gauche socio-démocrate après les élections. "Si l'alliance ne se fait pas avant, on la fera au lendemain des élections", déclarait-elle sur RMC.

Salomé Vincendon