BFM Business

Turquie: le scandale politico-financier a coûté 100 milliards de dollars à l'économie

La Turquie est actuellement secouée par un vaste scandale politico-financier.

La Turquie est actuellement secouée par un vaste scandale politico-financier. - -

Le vice-Premier ministre turc, Bülent Arinç, a indiqué, ce lundi 30 décembre, que l'affaire de corruption qui ébranle actuellement le gouvernement a coûté plus de 100 milliards de dollars, soit environ 70 milliards d'euros, à l'économie du pays.

Le scandale politico-financier qui ébranle actuellement la Turquie aurait déjà eu de lourdes conséquences pour l'économie locale, à en croire le vice-Premier ministre Bülent Arinç.

Ce dernier a ainsi indiqué, ce lundi 30 décembre, lors d'une conférence de presse, que "nous parlons de dommages d'un montant de plus de 100 milliards de dollars", soit environ 70 milliards d'euros.

Il a fait plus précisément référence à la chute de la livre turque et des marchés financiers, provoquée la semaine dernière par cette crise politique sans précédent.

Les chefs d'entreprises pessimistes

La Bourse et la devise turc ont toutefois repris des couleurs ce lundi.Cette remontée des cours a provoqué l'optimisme du ministre turc des Finances Mehmet Simsek. "Les fondements de l'économie turque sont solides (...) une fois que la tourmente passera, la Turquie se ressaisira rapidement", a-t-il pronostiqué sur son compte Twitter.

Son collègue de l'Économie, Nihat Zeybekçi, parie lui sur un retour au calme des marchés "d'ici à la fin de la semaine".

Les chefs d'entreprises s'avèrent moins optimistes. Un sondage montre que plus des deux-tiers (71%) de 132 PDG de sociétés turques ou étrangères implantées dans le pays estiment que ces remous auront un sérieux impact sur l'économie du pays.

J.M. avec AFP