BFM Business

Sondage BFMTV: le soutien des Français à la grève SNCF s’essouffle

Selon un sondage Elabe pour BFMTV, 46% des Français contestent la grève à la SNCF alors qu'ils y étaient plutôt favorables la semaine dernière.

L'opinion est-elle en train de se retourner? Alors que la semaine dernière, une majorité relative de Français semblait soutenir la grève à la SNCF, ils semblent désormais plutôt contre. Selon un sondage Elabe pour BFMTV réalisé les 10 et 11 avril, 46% des Français la contestent (contre 41% il y a 7 jours), 40% l’approuvent (contre 44% il y a 7 jours).

Alors que l’opinion publique était partagée sur la mobilisation des agents SNCF il y a une semaine (terrain d’enquête les 3 et 4 avril) suite à une hausse du soutien et de la sympathie, la tendance semble s’inverser. En effet, 46% (+5 points) sont défavorables à cette mobilisation, dont 23% y sont opposés (+4 points) et 23% y sont hostiles (+1 point).

Les électeurs de Marine Le Pen partagés

A l’inverse, 40% l’approuvent (-4 points), dont 21% la soutiennent (+1 point) et 19% ont de la sympathie (-5 points). 14% (-1 point) y sont indifférents.

L'opposition à la grève progresse nettement auprès de deux catégories d'âge: les 35-49 ans (45% y sont opposés, +8 points) et les 65 ans et plus (+9 points).

Sur l'échiquier politique, ce sont les électeurs de Jean-Luc Mélenchon qui sont le plus favorables (70% pour, stable). Ceux de Marine Le Pen sont très partagés puisque 42% approuvent (-9 points) et 44% s'y opposent (+9 points). Les électeurs de Français Fillon et d'Emmanuel Macron restent largement opposés au mouvement avec des taux respectifs de 75% et 69%.

58% estiment que la réforme est bonne pour l'avenir de la SNCF

Interrogés sur les effets que pourrait avoir la réforme de la SNCF, les Français sont partagés sur l’amélioration de la qualité des services de la SNCF (50% pensent que ce sera le cas), sur l’amélioration de l’état du réseau ferroviaire (49% y croient) et sur la réduction de la dette de la SNCF (53%). Enfin, "seuls" 36% croient à la réduction des tarifs des services de la SNCF.

Globalement, une majorité de Français (58%) estime que la réforme est bonne pour l'avenir de la SNCF contre 41% qui ont un jugement négatif. Un chiffre toutefois en baisse par rapport à un autre sondage effectué en mars par l'institut puisque 65% des Français estimaient favorablement la réforme.

Interrogés sur l’attitude que devrait avoir le gouvernement dans les semaines et mois à venir concernant la réforme de la SNCF, 50% des Français jugent qu’il devrait la modifier en tenant compte des contestations, une proportion en baisse de 6 points en une semaine. A l’inverse, 49% (+6 points) estiment qu’il ne doit pas modifier sa réforme, même s’il y a des contestations.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco