BFM Business

Quand la BCE organise un concours de selfies

Le nouveau billet de 10 euros avec lequel les internautes doivent poser pour espérer gagner un iPad.

Le nouveau billet de 10 euros avec lequel les internautes doivent poser pour espérer gagner un iPad. - Eric Piermont - AFP

Depuis le 23 septembre et jusqu’au 30 novembre, la banque centrale européenne propose aux internautes de poster une photo d’eux avec le nouveau billet de 10 euros sur les réseaux sociaux. A la clef, un iPad à gagner.

La Banque centrale européenne tente de vivre avec son temps. Après avoir déjà proposé toute une série de jeux vidéo pour aider à comprendre son action, l’institution européenne a décidé de se mettre à la page des réseaux sociaux.

Ainsi la BCE a lancé le 23 septembre une opération originale pour promouvoir le nouveau billet de 10 euros: un concours de selfies! Les internautes ont jusqu’au 30 novembre pour participer.

Ils doivent se prendre seul en photo avec le billet de 10 euros nouvelle version puis la poster sur twitter ou instagram avec le hashtag #mynew10.

Il faut ensuite se connecter au site dédié au concours via le réseau social en question et remplir le formulaire de participation.

100 gagnants

Un courriel de confirmation est ensuite envoyé aux participants. En France 100 gagnants seront tirés au sort. Les 5 premiers gagneront un iPad mini d’une valeur de 599 euros.

Et les 95 autres auront “un objet commémoratif en acrylique avec le nouveau billet de 10 €, d’une valeur de 20 euros”, dixit le règlement. Les chanceux.

Pour le moment les internautes restent assez classiques dans leur photo. La plupart sont ainsi sobres. On n'échappe évidemment pas aux animaux. @zivva14 a ainsi décidé de faire poser son chat à sa place et @GeorgeEhf pose avec lui avec son husky, alors que le règlement dit bien qu’il faut être seul sur la photo. 

Ce concours donne aussi lieu à un certain nombre de détournement. Ainsi @jochenmoeller poste une photo sous #mynew10 avec 10 oeufs en photos…@HeSoares met lui des billets angolais et chinois.

Plus politisé, @stargoldflyer membre du parti britannique europhope, l'Ukip, utilise lui ce hashtag pour dénoncer l’euro qui, selon lui, rend la jeunesse européenne “misérable” et les économies “stagnantes”. Sa photo? Un selfie avec un billet de 10 euros accroché à un tableau avec la courbe du chômage des jeunes en Europe.

A noter que pour donner le bon exemple, un des responsables du service de presse de la BCE, @andreas_adriano a joué le jeu

J.M.