BFM Business

Présidentielle: comment BFM Business va vous permettre de juger les candidats

L'impact des propositions des candidats à la présidentielle pourra désormais être évalué.

L'impact des propositions des candidats à la présidentielle pourra désormais être évalué. - AFP - Montage BFM Business

Avec l'étude d'impact de BFM Business, un organe de presse se dote pour la première fois d’un outil d’analyse unique pour "modéliser" les programmes des candidats.

Il s’appelle MAC SIM 2. Dans le jargon des économistes, c’est un "modèle économétrique", une batterie d’équations qui répliquent le comportement de l’économie française. Toutes les grandes institutions statistiques, les banques, toutes les universités, travaillent avec des modèles comparables. Avec l'avantage d’être disponible pour tous ceux qui voudraient en soulever le moteur.

C’est ce modèle qui a été mis à la disposition de BFM Business et qu’Emmanuel Lechypre va faire fonctionner pour nous, pour vous, sur les programmes des candidats.

Mesurer l'impact des promesses électorales

On ne parle pas là de "factchecking" mais d’un réel travail d’économiste qu’il sera franchement difficile de contester. En clair, nous allons rentrer dans le modèle toutes les informations que les candidats voudront bien nous fournir sur leurs programmes, et nous allons pouvoir avec précision en mesurer l’impact.

Les baisses de charges, les évolutions du nombre de fonctionnaires, les décisions fiscales: à chaque fois, nous aurons une réponse d’impact, sur les finances, sur la croissance, sur l’emploi.

Le travail sera fait en toute transparence et surtout, nous souhaitons que chacun puisse s’en emparer. C’est un élément de débat essentiel: le candidat qui sera élu, le sera dans la France de 2017, avec ses forces et ses faiblesses.

L’étude d’impact, c’est la garantie que son programme économique n’est pas la création désincarnée d’experts en chambre, mais bien une réponse cohérente et précise aux questions économiques qui sont posées dans le pays.

Stéphane Soumier