BFM Business

Pour Fillon, défiscaliser les heures supplémentaires "n’aurait aucun sens"

François Fillon était l'invité de BFMTV et RMC ce mercredi.

François Fillon était l'invité de BFMTV et RMC ce mercredi. - BFMTV

Invité de BFMTV et RMC ce mercredi, l’ancien Premier ministre a exclu tout changement dans la fiscalisation de heures supplémentaires. Une pierre dans le jardin de Laurent Wauquiez, qui souhaitait inclure cette proposition dans le programme du candidat à la présidentielle.

Laurent Wauquiez avait cru judicieux de suivre Manuel Valls sur la question des heures supplémentaires. Mais en proposant d’ "enrichir" le programme de François Fillon par la défiscalisation des heures supplémentaires initiée à l'origine par Nicolas Sarkozy, le vice-président de LR s’est attiré les foudres du candidat à la présidentielle.

"On est en 2017, pas en 2007", a ainsi rappelé ce dernier, au micro de BFMTV et RMC ce mercredi. "Il y a 10 ans, on a défiscalisé les heures supplémentaires. Aujourd’hui ça n’aurait aucun sens de subventionner les entreprises pour que les Français travaillent plus, de les subventionner pour les 35 heures -c’est-à-dire les subventionner des deux côtés- et d’emprunter sur les marchés internationaux pour financer tout ça. (…) Donc la réponse est non".

Y.D.