BFM Business

Philippe Martinez n'exclut pas de prolonger la grève à la SNCF cet été

Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, était l'invité ce dimanche de BFM Politique. Il a précisé qu'il appartient seulement aux cheminots de décider s'ils veulent poursuivre leur mouvement cet été.

La grève à la SNCF pourrait-elle se prolonger cet été? "Contrairement à Guillaume Pepy et au gouvernement, les cheminots sont très responsables", a attaqué Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT invité de BFM Politique ce dimanche, soulignant que "les cheminots sont allés à toutes les réunions, ont fait des propositions soit séparément soit ensemble" sur le projet de réforme de la SNCF. 

"Monsieur Pepy n'est pas en grève aujourd'hui. Je ne vois pas pourquoi il serait en grève au mois de juillet. Par contre, c'est aux cheminots de décider" s'ils poursuivent ou non leur mouvement entamé début avril", a déclaré Philippe Martinez, précisant qu'il y a "des assemblées générales organisées à chaque fin de journée pour savoir si le processus (de grève, ndlr) est maintenu."

Le secrétaire général de la CGT a d'ailleurs adressé un avertissement au gouvernement, l'appelant "à changer urgemment de ton vis-à-vis des cheminots."

À l'image des autres confédérations (Unsa, SUD rail et CFDT) avec qui la CGT est réunie en intersyndicale, Philippe Martinez a, une nouvelle fois, dénoncé le climat dans lequel sont menées les négociations avec les représentants de l'État. "Une négociation ce n'est pas: 'je dis, j'impose et vous êtes obligés d'obéir'", a-t-il rappelé.

A.M.