BFM Business

Coronavirus: Macron promet des masques "grand public"

Image d'illustration de masques de protection FFP2

Image d'illustration de masques de protection FFP2 - FRED DUFOUR / AFP

A partir du 11 mai, les Français pourront se procurer des masques, a avancé ce soir Emmanuel Macron. Le gouvernement va mettre en place une stratégie globale où les masques auront leur place, a assuré, sur BFMTV le ministre de la Santé, sans toutefois dire d'où ils viendront.

Lorsque le confinement destiné à lutter contre l'épidémie de coronavirus commencera à être allégé, le 11 mai, chaque Français devra pouvoir se procurer "un masque grand public", a annoncé ce lundi le président Emmanuel Macron. Mais les filières pour se les procurer restent à mettre en place.

"Emmanuel Macron a dit qu'il allait demander au gouvernement de mettre en place une stratégie globale que nous présenterons en toute transparence aux Français. Il y sera questions des tests, il y sera question des traitements. Il y sera question de tout ce que nous mettons en oeuvre", a assuré Olivier Veran sur BFMTV.
"La question des masques est une question importante dans certaines situations, il y aura une très forte incitation à ce qu'il y ait le port de masques" a ajouté le ministre de la Santé.

Ce sera notamment le cas dans les transports en commun. Or ces équipements font défaut à l'heure actuelle. Mais Olivier Veran veut rassurer en listant les efforts effectués par les entreprises françaises.

"Les entreprises françaises ont été réorientées dans leurs capacités à produire des masques pour le grand public, quand dans le même temps nous importons massivement des masques en provenance de Chine et que nous entreprises nationales ont multiplié leurs capacité de productions pour l'ensemble des soignants de notre pays", a fait valoir le ministre, sans pour autant expliquer comment pourraient être mis sur le marché des masques pour tous les Français.
Coralie Cathelinais