BFM Business

Négociation de salaire : préparez-vous à la bagarre

-

- - Pexels

La saison des entretiens annuels bat son plein. Pour être efficace dans votre négociation salariale, il est essentiel de préparer méthodiquement un plan de bataille.

Voici la chronique marronnier certainement la plus utile de l’année. Nous sommes en pleine saison des entretiens annuels, et c’est l’heure pour beaucoup de salariés de demander une augmentation.

Alors beaucoup d’entre vous vont répondre « Mais c'est bon, on sait qu’il faut demander beaucoup pour obtenir peu ». Vous le savez certainement en théorie. Mais dans la pratique vous allez surement faire exactement comme Michel. Vous allez passer 20 minutes à faire un point sur l'avancée du dossier Moulinard. 20 minutes pendant lesquelles vous allez penser à une seule chose : et les sous ? et les sous ? Ensuite vous irez très probablement vous congratuler sur les challenges exaltant à venir, avant de repartir bougonner dans votre coin jusqu'en 2020. Dans un accès de rage, vous finirez peut être par hurler en plein milieu de l’open space : mais pourquoi ? pourquoi Florence est mieux payé que moi ?

Mais parce que Florence a suivi une formation pour négocier une augmentation. C'est la dernière mode : apprendre aux femmes à négocier. Dans l'école de commerce nantaise Audencia, une formation négociation de salaires va par exemple être rendu obligatoire pour les étudiantes. On voit par ailleurs éclore de multiples coaching "spécial femme" pour s’imposer en entreprise. Et qu’est-ce qu’on y apprend ici comme ailleurs : à agir avec méthode.

Voilà ce que l’on peut s’appliquer facilement.

Etape 1 > la préparation. Regardez bien votre prix sur le marché de l'emploi. Faites le tour des annonces et des comparateurs de salaires. Faites aussi un benchmark interne avec les salaires de vos collègues. Attention regardez bien votre rémunération dans son ensemble : prime/ épargne salariale etc .. Cela vous évitera les réponses toutes faites du type « oui mais il y a des compléments ».

Etape 2 > la négociation.  Présentez le bilan quantitatif et qualitatif de votre travail. C’est-à-dire l’ensemble de vos tâches de l’année. Mettez en face votre rémunération et posez cette question : est-ce cohérent ? Si la réponse est Non, ni en interne ni en externe : une seule solution l’augmentation. Votre manager ne peut qu'être d'accord. Il peut vous dire qu'il n'en a pas les moyens, mais ça c'est l'étape 3.

Etape 3 > contrer les arguments. Votre manager n'a pas les moyens ? Pas de problème proposez 2% maintenant, 4% dans 5 mois. En salaire net, une augmentation s’avère trop coûteuse : demandez une prime. Trouvez des parades. Proposez des montants, et gonflez un peu vos demandes. N'oubliez pas que votre manager aussi veut jouer à négocier.

Voilà , vous avez la technique. Bonne négociation a tous