BFM Business

Volkswagen et Deutsche Telecom veulent investir en Éthiopie

L'Ethiopie va ouvrir partiellement son économie.

L'Ethiopie va ouvrir partiellement son économie. - Jose Cendon - AFP

Le constructeur automobile et le géant des télécoms allemand entendent profiter de l'ouverture partielle de l'économie locale.

Le géant allemand de l'automobile Volkswagen et la société Deutsche Telekom prévoient d'investir en Éthiopie, a indiqué vendredi le ministre allemand de la Coopération économique et du Développement, un peu plus de deux mois après l'annonce historique d'une ouverture partielle de l'économie éthiopienne.

Deutsche Telekom prévoit de présenter une offre pour entrer au capital de la société nationale de télécoms Ethio Telecom, alors que Volkswagen projette d'ouvrir une ligne d'assemblage dans le deuxième pays le plus peuplé d'Afrique, a déclaré le ministre Gerd Müller au cours d'une conférence de presse vendredi soir à Addis Abeba.

Réformes spectaculaires

Le dirigeant allemand, qui s'exprimait à l'issue d'une rencontre avec le ministre éthiopien des Finances et de la Coopération économique Abraham Tekeste, n'a pas précisé quand ces deux sociétés allemandes comptaient mettre leur projet à exécution.

La coalition au pouvoir en Éthiopie avait annoncé le 5 juin que le secteur privé pourrait prendre des parts minoritaires dans certaines grandes entreprises publiques, telles qu'Ethiopian Airlines ou Ethio Telecom, et que des usines, la société des chemins de fer et des parcs industriels, notamment, pourraient être privatisés. L'annonce était spectaculaire pour l'économie éthiopienne qui avait jusqu'alors élevé le contrôle étatique au rang de vertu cardinale.

L'ouverture partielle de l'économie éthiopienne s'inscrit dans le cadre d'une série de réformes entreprises par le Premier ministre Abiy Ahmed, entré en fonction en avril. Ce dernier a par ailleurs scellé la paix avec l'Erythrée après 20 ans d'état de guerre.

Y.D. avec AFP