BFM Business

La Maison Blanche va-t-elle décider de surtaxer les voitures importées aux Etats-Unis?  

En 2017, un peu moins de la moitié (8,3 millions) des quelque 17 millions de voitures vendues aux Etats-Unis avaient été importées.

En 2017, un peu moins de la moitié (8,3 millions) des quelque 17 millions de voitures vendues aux Etats-Unis avaient été importées. - Frédéric J. Brown - AFP

La Maison Blanche va s'appuyer sur les conclusions d'un rapport du ministère américain du commerce qui vient d'être remis pour décider d'imposer ou non des taxes supplémentaires sur les voitures importées. Une décision qui pourrait coûter 5 milliards d'euros aux constructeurs allemands.

Le ministère américain du Commerce a remis à la Maison Blanche un rapport qui pourrait intensifier les tensions avec l'Europe. "Aujourd'hui, le secrétaire au Commerce, Wilbur Ross, a officiellement soumis au président Donald Trump les résultats de l'enquête du département du Commerce sur les effets des importations d'automobiles et de pièces détachées sur la sécurité nationale des États-Unis", a annoncé tard dimanche le ministère sans plus de précision.

Le président Trump a désormais 90 jours pour prendre la décision d'imposer ou non des taxes supplémentaires sur les importations de voitures et d'équipements automobiles, un épouvantail pour cette industrie en Europe et notamment en Allemagne.

La Maison Blanche avait annoncé fin mai son intention d'imposer des tarifs douaniers de l'ordre de 25% sur les importations automobiles pour défendre ce secteur, symbole de l'industrie manufacturière des Etats-Unis. Donald Trump avait chargé le département au Commerce de mener une enquête approfondie pour établir la pertinence et l'ampleur potentielle de telles taxes en se basant sur l'article 232 de la législation commerciale américaine, qui s'appuie sur des arguments liés à la défense nationale pour limiter l'importation de produits et de biens aux Etats-Unis.

Près de la moitié des voitures sont importées

Le ministre du Commerce Wilbur Ross avait jusqu'à dimanche pour remettre ce rapport. Selon des sources concordantes à l'AFP, les conclusions de cette enquête seraient "positives" sur la question de savoir si les voitures importées sont une menace.

En 2017, un peu moins de la moitié (8,3 millions) des quelque 17 millions de voitures vendues aux Etats-Unis avaient été importées. Les voitures importées du Canada et du Mexique - qui viennent de conclure un nouvel accord de libre-échange avec les Etats-Unis (AEUMC) - devraient être exemptées de surtaxes. Ces deux pays produisent une majorité des voitures importées aux Etats-Unis (4,27 millions) devant le Japon (21% des importations), l'Allemagne (11%) et la Corée du Sud (8%).

En 2018, les groupes automobiles allemands ont exporté 470.000 voitures de l'Allemagne vers les Etats-Unis, selon la fédération des constructeurs VDA. Selon une étude du cabinet EY, des taxes douanières de 25% sur les voitures coûteraient 5 milliards d'euros aux constructeurs allemands.