BFM Business

Hypermarché sans caissiers: l'expérimentation débute ce dimanche à Angers

L'hypermarché Géant Casino va ouvrir pour la première fois sans ses salariés ce dimanche après-midi. Les clients devront scanner et régler leurs courses eux-mêmes. Une nouvelle formule loin de faire l'unanimité.

C'est une petite révolution dans le secteur de la grande distribution. À compter de ce 25 août, l'hypermarché Géant Casino de La Roseraie à Angers (Maine-et-Loire) sera le premier de sa catégorie (sa surface est de 5000 mètres carrés) à ouvrir sans ses caissiers le dimanche après-midi, entre 13 heures et 21 heures.

Cette ouverture se fera sans les 115 employés habituels du magasin. Les clients devront scanner et régler eux-mêmes leurs courses grâce aux caisses automatiques. Les ventes d'alcool, de pain et de produits à la découpe qui nécessitent la présence de salariés du groupe (viande, fromage, etc.) ne seront toutefois pas possibles sur cette période.

Les syndicats vent debout contre cette nouvelle formule

Deux animatrices seront tout de même présentes ce dimanche pour expliquer le nouveau fonctionnement et accompagner la clientèle, tandis que quatre vigiles assureront la sécurité. Des prestataires extérieurs à l'entreprise que les syndicats ne voient pas d'un bon oeil:

"On a embauché des tas d'étudiants pour des contrats de 4 à 10 heures par semaine pour venir faire ce travail spécifique. Nous, à la CGT, on estime que les étudiants doivent être derrière un pupitre en train d'étudier", explique Jean Pastor, délégué syndical central pour la CGT Casino. Et d'ajouter: "À terme, il y aura des suppressions de postes. C'est inéluctable." 

Le maire d'Angers, Christophe Béchu, avait quant à lui dénoncé début août une surenchère. "Qu'une grande surface veuille ouvrir le dimanche après-midi sans son personnel relève d'un non-sens économique et social. Cette décision participe à une surenchère dont personne ne sortira gagnant, car une société déshumanisée n'a pas d'avenir", redoutait-il.

Des magasins sans caissiers qui se développent partout en France

De son côté, la direction a indiqué qu'il ne s'agissait pour l'heure que d'une expérimentation. Elle assure en outre que cette ouverture dominicale répond aux besoins des clients. Un argument réfuté par les syndicats qui appellent les salariés à se rassembler devant l'hypermarché ce dimanche.

En proposant l'ouverture d'un hypermarché sans caissiers le dimanche après-midi, le groupe Casino poursuit sa stratégie entamée il y a un an. Dans plusieurs villes de France, des magasins de petites et moyennes surfaces ouvrent déjà 7 jours sur 7, 24 heures sur 24 et passent en "mode automatique" à partir de 20h-20h30 et le dimanche après-midi, rapporte Le Parisien.

En Île-de-France, Casino a déployé cette formule dans de nombreux magasins Franprix. Même chose dans ses supermarchés Casino à Lyon, Marseille et Montpellier ou dans certains de ses Leader Price. Le groupe Carrefour commence lui aussi à tenter l'expérience pour élargir ses horaires d'ouverture. Au total, plus de 90 enseignes proposeraient déjà des magasins sans caissiers, selon Le Parisien.

Paul Louis