BFM Business

Manuel Valls : "Le défi est celui de la survie d'Air France"

Manuel Valls soutient la direction d'Air France.

Manuel Valls soutient la direction d'Air France. - Lionel Bonaventure - AFP

Invité de RTL ce 7 octobre, Manuel Valls est notamment revenu sur les négociations houleuses chez Air France.

Le message de Manuel Valls est clair: "l'Etat soutient la direction d'Air France". Alors que la compagnie aérienne est actuellement secouée par une violente crise sociale, le Premier ministre réitère la position de l'Etat actionnaire, à savoir "soutenir la nécessité de véritables réformes".

Selon lui, "ce défi est celui de la survie d'Air France". Il estime que "tout le monde doit revenir autour de la table des négociations car il reste plusieurs semaines avant d'être obligé, en janvier 2016, d'appliquer le plan B". Le Premier ministre met d'ailleurs en garde en rappelant que ce plan prévoit de nombreux départs.

"Des sanctions vont suivre"

Si tout le monde doit revenir à la table des négociations, Manuel Valls pointe plus particulièrement les pilotes. "Les réformes passent par un effort que doivent assumer les pilotes (…) sinon ce seront les autres salariés qui payeront l'absence de responsabilité des pilotes".

Par ailleurs, une vingtaine de personnes ont été identifiées lors de l'agression du DRH d'Air France lundi matin. Une dizaine aurait un mandat syndical, selon des informations de BFMTV. Manuel Valls précise que "cela relève d'abord du pénal, même pour des salariés protégés. Des sanctions vont suivre". Et il ajoute: "je ne peux qu'espérer la plus grande sévérité".

D. L.