BFM Business

Macron sur BFMTV: l'État reprendra "totalement" la dette de la SNCF 

Le président français a indiqué ce dimanche soir sur BFMTV que l'État reprendrait bien la dette de la SNCF, à partir de 2020, "progressivement" et "totalement"; a-t-il affirmé.

Emmanuel Macron était interviewé sur BFMTV par Jean-Jacques Bourdin et Edwy Plenel ce dimanche soir. À propos de la réforme ferroviaire qui provoque une grève des cheminots de trois mois, le président a confirmé que la dette de la SNCF, de 47 milliards d'euros selon les comptes observés, serait reprise progressivement par l'État à partir du 1er janvier 2020, et ce "totalement".

Jusqu'à présent, le président s'était borné à dire que la dette serait reprise par l'État "en partie" et "progressivement, à mesure que ces réformes se feront". Finalement, ce sera "totalement", dès le 1er janvier 2020, qui correspond à la date d'entrée en vigueur de la réforme de la SNCF. "Oui, à partir du 1er janvier 2020, l'État reprendra progressivement et totalement" la dette de SNCF Réseau qui devrait alors atteindre une cinquantaine de milliards d'euros, a déclaré le président de la République. 

N.G.