BFM Business

Macron: "On n'a pas tout fait pour l'emploi et le marché du travail"

Emmanuel Macron veut intensifier la lutte contre le chômage

Emmanuel Macron veut intensifier la lutte contre le chômage - Lionel Bonaventure - AFP

Le ministre de l'Économie revient dans un entretien au journal Le Monde sur les défis qui attendent la France en 2016. Il compte notamment créer la croissance "de l'intérieur" pour faire reculer le chômage.

Emmanuel Macron ne veut pas attendre que la croissance vienne "de l'extérieur". "Le devoir qui est le nôtre, c’est d’acter que la croissance ne viendra pas de l’extérieur, tout comme la réponse à nos difficultés économiques. Elle dépend d’abord de nous et de notre volonté", confie-t-il dans un entretien au Monde ce mercredi 6 janvier.

C'est en ce sens qu'Emmanuel Macron a rédigé son projet de loi Noé (nouvelles opportunités économiques) qui devrait finalement fusionner avec un texte similaire provenant de la ministre du Travail Myriam El Khomri. "La croissance n’est pas assez riche en emplois. Et ce n’est pas une fatalité", indique-t-il.

"Une société bloquée"

"Je ne suis pas de ceux qui disent qu’on a tout fait pour l’emploi et le marché du travail, c’est faux", ajoute le ministre de l'Économie. Emmanuel Macron fait valoir que "depuis douze mois, 24 des 28 pays européens ont baissé le chômage. Nous sommes dans les quatre pays qui n'ont pas réussi à la faire".

Pourquoi? Car, selon lui "notre économie est celle d'une société bloquée où la mobilité est à l'arrêt. C’est ce couple stagnation-absence de mobilité qui nourrit les populismes". C'est pourquoi avec son projet de loi le ministre fait le choix "d’ouvrir notre économie et de créer davantage de mobilité sociale".

J.M.