BFM Business

Levallois, Cannes, Saint-Ouen: les villes les plus endettées de France

Vue de Levallois-Perret depuis la Seine.

Vue de Levallois-Perret depuis la Seine. - -

Le journal du Net publie ce jeudi 26 septembre un classement des villes dont la dette par habitant est la plus lourde à porter. Levallois Perret, Cannes et Saint-Ouen forment le trio de tête.

Levallois Perret détient le titre peu envié de ville la plus endettée de France. Elle détient cette place depuis que le Journal du Net publie son classement des municipalités les plus endettées de France, et la conserve dans la dernière édition parue ce jeudi 26 septembre.

Avec une dette de 11.447 euros par habitant, elle se situe loin devant les suivantes, Cannes (3.733 par habitant) et Saint-Ouen (3.390 par habitant).

Pour réaliser ce classement, le JDN ne s'est intéressé qu'aux villes dont la population dépasse les 20.000 habitants. Ses analystes pondèrent le total de la dette par le nombre d'habitants.

En revanche, si seule la dette en valeur absolue était prise en compte, le trio de tête serait Paris, Marseille et enfin Levallois.

L'endettement pas forcément signe de mauvaise gestion

Le site s'est basé sur les budgets principaux exécutés des communes, dont les données sont centralisées par la direction générale des finances publiques, affiliée au ministère de l'Economie et des Finances. Pour les habitants, les auteurs de l'étude ont utilisé les données de l'Insee.

Comme indiqué dans l'article, "l'endettement n'est pas forcément signe de mauvaise gestion. Cela dépend de son utilisation et de sa capacité de remboursement". Justement, ces dernières diffèrent qu'on soit à la frontière de Paris et des Hauts de Seine, ou dans le 93.

Levallois fait partie des villes les plus riches de France. De nombreuses entreprises comme L'Oréal, y ont leur siège. Ses recettes s'élèvent ainsi à près de 200 millions d'euros en frais de fonctionnement (impôts locaux, dotations versées par l'Etat…). C'est plus compliqué pour Saint-Ouen, qui ne dispose que de 119 millions de recettes.

Les dettes des villes en hausse de 20% en 10 ans

D'autant que les charges de fonctionnement à Saint-Ouen augmentent continuellement depuis 12 ans, pour atteindre plus de 120 millions d'euros quand l'investissement dépasse à peine les 36 millions d'euros. A Levallois en revanche, les dépenses de fonctionnement atteignent 182 millions d'euros, mais les dépenses d'investissement se situent bien au-delà de celles de sa voisine du 93, à plus de 150 millions d'euros.

Plus globalement, le JDN note qu'en dix ans, l'encours total de l'endettement des communes de l'Hexagone a grimpé de plus de 20%. Il constate également qu'aujourd'hui, toutes les grandes villes de France s'endettent pour fonctionner.

Nina Godart