BFM Business

Les élections italiennes très attendues des marchés

BFM Business

47 millions d'Italiens, inscrits sur les listes électorales, sont invités à se rendre aux urnes pour élire leurs députés et sénateurs. Le scrutin s'est ouvert ce dimanche 24 février. A la mi-journée, le taux de participation s'élevait à 14,9%, en baisse par rapport aux dernières élections. Les Italiens peuvent encore voter demain, le 25 février, jusqu'à 15 heures.

Les résultats officiels seront connus lundi soir. Ils sont en tout cas très attendus par les marchés financiers et pourraient porter un coup à la stabilité dans la zone euro. Car l'Italie est dans une situation financière délicate. Sa dette publique s'élève à 128% du PIB, le chiffre le plus élevé d'Europe, après la Grèce.

Selon les derniers sondages disponibles, le Parti démocrate de M. Bersani part favori avec près de 34% des intentions de vote, suivi du PDL de M. Berlusconi (30%). L'ex-comique et son mouvement Cinq étoiles (M5S) rafleraient 17% des voix.

Quant au chef du gouvernement sortant, Mario Monti, il n'est crédité que de 10 à 12% des voix. Il pâtit des conséquences de la politique d'austérité qui a rétabli la confiance des marchés mais a enfoncé le pays dans la récession.

BFMbusiness.com et AFP