BFM Business

Les coûts d'emprunts de la France moins chers que ceux du Royaume-Uni

BFM Business

Le triple A ne fait pas tout. La France a beau avoir perdu auprès de deux agences de notation la meilleure note de crédit, sa dette est perçue comme aussi attractive que celle du Royaume-Uni, pourtant noté triple A par Standard and Poor's, Moody's et Fitch.

C'est tout du moins le constat que l'on déduisait du marché obligataire, ce vendredi 4 janvier. Sur le marché secondaire de la dette, où les investisseurs s'échangent entre eux les titres souverains, le taux des titres à 10 ans de la France est brièvement passé sous celui du Royaume-Uni, pour la première fois depuis avril 2011. Vers 10h15, les deux obligations avaient exactement le même rendement exigé par le marché, à 2,11%.

Si les deux pays connaissent des facteurs de risque assez différents, le rattrapage de la France sur son voisin d'outre-Manche n'en est pas moins symbolique, Le Royaume-Uni n'ayant pas toujours ménagé ses critiques à l'égard de la France et de sa politique économique.

BFMbusiness.com