BFM Business

Le trafic aérien plombé par la météo en Europe

En Allemagne, dimanche, les déneigeuses à plein régime.

En Allemagne, dimanche, les déneigeuses à plein régime. - David Young - dpa - AFP

À cause de la neige et des tempêtes qui s'abattent sur l'Europe, des aéroports ont fermé en France, en Belgique et aux Pays-Bas, et des centaines de vols sont annulés lundi.

Du Nord au Sud de l'Europe, les rudes conditions climatiques de ce lundi, à base de neige et de vents violents, ont fortement perturbé le trafic aérien. Le point sur la situation :

> À Nice:

56% des vols ont été annulés à l'arrivée et 50% au départ de l'aéroport de Nice, la situation devant encore empirer dans la soirée, a-t-on appris auprès de l'aéroport. En raison d'un vent de sud-ouest et d'un plafond nuageux très bas, les pilotes, qui doivent atterrir à vue à Nice en raison du relief montagneux, "ne peuvent le faire", ont précisé les autorités aéroportuaires. Les prévisions "ne sont pas bonnes pour la journée", elles ne devraient pas s'améliorer avant 22h00 lundi, a précisé l'aéroport en recommandant aux voyageurs de vérifier l'état du trafic sur internet.

> En Corse du Sud:

Les aéroports d'Ajaccio et Figari, fermés dimanche, ont rouvert progressivement lundi matin. Les vols au départ d'Ajaccio ont repris accusant cependant plusieurs heures de retard, jusqu'à six heures pour deux avions à destination de Paris et de Nice, a indiqué la préfecture d'Ajaccio. Un vol en partance pour Paris prévu à 11h00 a également été annulé, et des atterrissages ont été retardés.

Plus au sud, le trafic à l'aéroport de Figari a lui aussi repris dans la matinée avec des retards. "La situation pourrait se dégrader en raison de l'annonce de vents violents dans l'après-midi", a précisé la préfecture alors que la Corse-du-Sud était toujours placée en vigilance orange. "Nous aviserons au fur et à mesure de la situation", a précisé la même source.

Le littoral ouest de la Corse-du-Sud a été touché en cours de matinée par de forts vents créant de "puissantes vagues". Ils ont aussi généré "une forte élévation du niveau de la mer", précise dans son dernier bulletin Météo-France.

> Aux Pays-Bas:

Des centaines de vols ont été annulés et un aéroport fermé à Eindhoven, le second du pays. "En lien avec les conditions météorologiques, la piste d'atterrissage et de décollage est actuellement fermée. Plusieurs vols arrivant sont déviés, des vols en partance sont retardés ou annulés", a annoncé l'aéroport.

Plus de 400 vols ont été annulés à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol, plaque tournante du trafic aérien en Europe, jusqu'en début d'après-midi, soit un tiers de l'ensemble des vols. "Nous dégivrons les avions pour leur sécurité et nous avons des équipes spécialisées qui essaient de garder les pistes dégagées et évacuent la neige, mais ils ne parviennent pas à suivre", a expliqué Paul Weber, porte-parole de l'aéroport. Des retards pourraient subsister mardi malgré la fonte des neiges attendue.

> En Belgique:

Les chutes de neige ont entraîné de nombreuses annulations de vols à l'aéroport de Bruxelles, qui a conseillé en fin de matinée aux voyageurs de ne pas s'y rendre "jusqu'à nouvel ordre". Plus tôt dans la matinée, Brussels Airport a fait état d'opérations de déneigement et de dégivrage susceptibles d'entraîner des retards d'avions à l'arrivée comme au départ.

Quelque 90 vols ont été retardés et 50 annulés depuis ce matin, a indiqué à la mi-journée à l'agence Belga une porte-parole de Brussels Airport. Selon elle, les équipes de l'aéroport s'attelaient au dégivrage des avions, mais la visibilité était trop faible pour garantir le trafic prévu. L'aéroport international de Bruxelles-Zaventem est le plus emprunté de Belgique, et une des principales plateformes du transport aérien en Europe avec notamment Londres, Paris et Francfort en Allemagne.

N.G. avec agences