BFM Business

Le Portugal rembourse le FMI rubis sur l'ongle

Le Portugal va économiser sur ses intérêts en remboursant en avance plusieurs milliards d'euros d'aide du FMI.

Le Portugal va économiser sur ses intérêts en remboursant en avance plusieurs milliards d'euros d'aide du FMI. - Patricia de Melo - AFP

En tout, c'est plus de 8 milliards d'euros que Lisbonne aura remboursé au FMI avant même l'échéance de cette créance, grâce aux efforts budgétaires du pays qui se sont avérés payants, assure le gouvernement.

Le Portugal rembourse son dû avant même qu'on le lui réclame. Lisbonne va rembourser avant terme, en juin, 2 milliards d'euros au Fonds monétaire international (FMI), après avoir déjà réglé par avance 6,6 milliards d'euros, a annoncé la ministre des Finances Maria Luis Albuquerque. Ainsi, Lisbonne va pouvoir "économiser sur les taux d'intérêts", a déclaré la ministre dans un discours diffusé dimanche par la télévision portugaise.

Dans le cadre de son plan de sauvetage international, le Portugal s'était vu accorder par le FMI depuis 2011 des prêts de 29,6 milliards d'euros, dont 6,6 milliards ont déjà été remboursés par avance en mars. Maria Luis Albuquerque a ajouté que les paiements avaient pu être anticipés grâce à la politique du gouvernement et non à la "situation extérieure plus favorable", comme l'affirme l'opposition socialiste, alors qu'elle s'exprimait devant des militants du PSD, parti gouvernemental, dans la nuit de samedi à dimanche.

Un remboursement en 2015 pour une échéance en… 2024

"Il suffit de comparer avec un autre pays, malheureusement près de nous en Europe, qui au lieu d'anticiper les paiements au FMI les reporte", a-t-elle souligné faisant allusion à la Grèce, qui a reporté au 30 juin, vendredi, le remboursement des sommes qu'elle doit ce mois-ci au FMI.

Le Portugal a reçu l'autorisation de ses bailleurs de fonds pour rembourser 14 milliards d'euros au FMI, mais espère pouvoir rembourser la quasi-totalité de sa dette pour économiser sur les taux d'intérêts, dans la mesure où il arrive à se financer moins cher sur les marchés.

Le pays était sorti en mai 2014 d'un plan d'aide internationale de 78 milliards d'euros accordé par l'Union européenne et le FMI en échange d'un programme de réformes et de rigueur. D'après le calendrier initial, le Portugal devait commencer à rembourser le FMI cette année, en versant 550 millions d'euros, et régler la totalité d'ici 2024.

N.G. avec AFP