BFM Business

Le "made in Italy" séduit l'Europe

La balance commerciale de l'Italie est dans le vert en septembre

La balance commerciale de l'Italie est dans le vert en septembre - -

La balance commerciale affiche un excédent de 408 millions d’euros en septembre. Le commerce extérieur est le seul moteur actif de l'économie italienne.

La balance commerciale de l'Italie est repassée dans le vert en septembre. Elle affiche un excédent de 408 millions d’euros, surtout grâce à ses exportations vers l'UE. Le pays renoue ainsi avec les excédents enregistrés en mai, juin et juillet 2012 et qui s'étaient interrompus en août. Le commerce extérieur est le seul moteur actif de l'économie italienne.

Prada, Barilla, … le "made in Italy" reste une référence dans le monde, qu'il s'applique à la mode, à l'industrie alimentaire, ou aux machines-outils, aussi performantes à l'exportation que leurs homologues allemandes selon un expert.

Ces produits semblent donc demeurer un gage de qualité, mais restent aussi compétitifs en raison des bas salaires pratiqués dans le pays.

Le revers : la chute des importations

Autre explication moins connue de l'augmentation des exportations italiennes : les livraisons de produits pétroliers à la Turquie et aux pays de l'Opep.

Le pic de consommation estival dans les pays du Golfe à cause de la climatisation, conjugué au manque de brut iranien sur les marchés, a fait le bonheur des raffineurs italiens.

Mais toute médaille a son revers. L'excèdent de la balance commerciale s'explique aussi par la chute des importations: étranglés par la crise, les Transalpins achètent moins de biens étrangers. Les importations ont reculé de 4,2% en septembre sur un mois

Delphine Liou