BFM Business

Le FMI juge que le plan des créanciers ne suffira pas

-

- - LOUISA GOULIAMAKI - AFP

La Grèce aura besoin d'une nouvelle aide de 36 milliards d'euros des Européens dans les trois prochaines années même si elle approuve le plan des créanciers soumis à référendum dimanche, estime le FMI dans un rapport publié jeudi.

Les besoins de financement globaux du pays ont été aggravés par "d'importants changements politiques" à Athènes et sont estimés au total à 50 milliards d'euros d'ici à 2018, sur fond de croissance revue drastiquement en baisse de 2,5% à 0% cette année, assure le Fonds monétaire international.

N.G. avec AFP