BFM Business

Le décret "Montebourg" sur les investissements étrangers élargi au numérique

Le ministre de l'Économie a annoncé ce lundi que le décret "Montebourg", qui permet au gouvernement de refuser des investissements étrangers dans des secteurs stratégiques, allait être élargi au numérique.

Le ministre des Finances, Bruno Le Maire, a annoncé lundi le renforcement du décret dit Montebourg de 2014 sur les investissements étrangers, en l'élargissant aux données numériques et à l'intelligence artificielle pour préserver l'industrie française du "pillage".

"Ouverture ne veut pas dire pillage, le pillage de nos technologies, de nos savoir-faire, de nos compétences", a affirmé le ministre lors de ses voeux à Bercy, soulignant que les investisseurs étrangers sont "les bienvenus" en France, mais qu'ils doivent obéir à "des règles claires".

Ainsi, comme l'annonçait RMC ce lundi matin, les nouvelles technologies s'ajoutent aux secteurs jugés stratégiques du décret "Montebourg", à savoir l'énergie, les transports, les communications ou encore la santé publique. Cela permettra à l'État de bloquer des investissements étrangers sur une entreprise française dans ce domaine.

N.G. avec AFP