BFM Business

Lagarde : « Les banques françaises ont perdu 20 milliards »

-

- - -

Christine Lagarde, ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi, a évoqué la crise financière et son impact sur les banques françaises.

Invitée lundi 22 septembre, la ministre de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi Christine Lagarde est revenue sur la crise financière mondiale et ses conséquences sur le système bancaire français : « Toutes les banques du monde sont nécessairement affectées, parce que les produits toxiques (les subprimes, ndlr) circulaient sur la planète. Je dis aussi que les banques françaises sont beaucoup plus solides que les banques américaines. Les banques américaines qui sont touchées et dont on entend parler tous les jours, ce sont des banques d'affaire, des banques d'investissement, de marché, pas des banques de dépôt ».

« Nos banques en France sont des banques de dépôt, et elles sont accessoirement banques d'affaire, c'est 25% de leur activité. 75% de leur activité, c'est de la banque de dépôt, donc ça leur donne une solidité parce qu'elles ont un modèle diversifié et quand un petit secteur de 25% va mal, celui de 75% équilibre ».

« Les banques françaises ont subi des pertes, je ne le cache pas. Elles ont subi environ 20 milliards de pertes pour l'année de crise que nous venons de vivre et la faillite de Lehman Brothers leur a coûté 1,5 milliard. On sait très bien où sont les pertes, de combien elles sont, et ça les a entraînées, pour certaines à recapitaliser. Elles ont des actifs largement suffisants, compte-tenu de la taille de leur bilan ».

La rédaction-Bourdin & Co