BFM Business

La France vers la récession?

Christian Noyer ne veut pas voir de "récession" pour la France, même si son institution met techniquement l'Hexagone dans cette situation

Christian Noyer ne veut pas voir de "récession" pour la France, même si son institution met techniquement l'Hexagone dans cette situation - -

La Banque de France a publié, ce vendredi 9 novembre, des estimations de croissance qui techniquement font plonger la France dans la récession. Son gouverneur, Christian Noyer, tempère : "il s’agit d’une économie plate". Mais tous les analystes ne prennent pas de telles précautions.

La France va-t-elle entrer en récession avant la fin de l'année? Le débat agite le monde économique. La Banque de France a publié, ce vendredi 9 novembre, sa première estimation pour le PIB du quatrième trimestre. Elle anticipe un repli de 0,1%. Comme au troisième trimestre. C'est donc techniquement une entrée en récession. Mais Christian Noyer, le gouverneur de la Banque de France, ne partage pas tout à fait ce diagnostic.

"Non. Ce n'est pas une situation de récession en France", estime Christian Noyer, "on a une économie plate dans un monde en ralentissement fort. Il ne faut pas surinterpréter ce chiffre de 0,1%".

Cinq trimestres consécutifs de croissance

"La croissance française est sur le fil du rasoir", affirme-t-on du côté de BNP Paribas. Ce qui inquiète, c'est que l'investissement des entreprises diminue et que la confiance des chefs d'entreprise et des ménages se dégrade.

Certes, le plan de compétitivité annoncé par le gouvernement pourrait donner un peu d'air aux entreprises. Mais, "cela ne sera pas suffisant pour relancer l'investissement", estime Natixis. Le PIB français devrait donc stagner aux troisième et quatrième trimestres, selon l'Insee. Soit cinq trimestres consécutifs de croissance nulle.

Alexis Pluyette