BFM Business

La BCE manœuvre pour maintenir les taux bas

Le siège de la Banque centrale européenne à Francfort, en Allemagne.

Le siège de la Banque centrale européenne à Francfort, en Allemagne. - -

L'annonce de Mario Draghi lundi 23 septembre sur un éventuel nouveau prêt à long terme pour les banques aurait surtout pour but d'éviter une envolée brutale de l'ensemble des taux d'intérêts.

La Banque centrale européenne prête à accorder un nouveau prêt massif aux banques. Mario Draghi s'est dit ouvert à une nouvelle opération, lundi 23 septembre, équivalente aux fameux LTRO. Au cours des deux précédents, plus de 1.000 milliards d'euros avaient été prêtés aux banques de la zone euro.

Le but de la manœuvre est très clair: il s'agit de ne surtout pas couper brutalement le robinet de liquidités, au risque de provoquer une envolée brutale de l'ensemble des taux d'intérêts.

Il ne s'agit pas d'aider les banques

En ce moment, toutes les banques sont en effet en train de rembourser les précédentes opérations de refinancement. Le mouvement s'est même accéléré ces derniers temps. 10 milliards d'euros viennent d'être remboursés en seulement une semaine.

C'est précisément ce retour massif de liquidités qui inquiète la Banque centrale européenne. Cette fois, il ne s'agit donc pas de soutenir les banques, ni même de soutenir le financement de l'économie. Cette nouvelle opération, c'est avant tout la garantie de taux durablement bas.

A en croire les analystes, la BCE devrait maintenant jouer la montre. L'opération ne sera sans doute pas mise en place avant la fin de l'année assure l'un d'eux, et le simple effet d'annonce pourrait d'ailleurs suffire.

Caroline Morisseau