BFM Business

L'Italien Letta réclame un plan d'urgence contre le chômage des jeunes européens

Enrico Letta estime que "sans emploi pour les jeunes" il n'y a pas "d'espérance pour l'Europe"'

Enrico Letta estime que "sans emploi pour les jeunes" il n'y a pas "d'espérance pour l'Europe"' - -

Le nouveau président du Conseil italien a demandé, ce vendredi 10 mai, que le sommet européen de juin se focalise sur le chômage des jeunes. Il réclame un plan d'urgence pour lutter contre ce "fléau".

Le chômage des jeunes inquiète les Européens. Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne y a plusieurs fois fait référence dans ses interventions, le qualifiant de "tragédie".

Ce vendredi 10 mai, le nouveau président du Conseil italien, Enrico Letta a, lui, demandé que le sommet européen des 27 et 28 juin prochains se focalise sur ce défi.

"L'Europe doit fournir des réponses sur le chômage des jeunes (...) Nous demandons que le prochain Conseil européen en juin" se concentre sur "un plan d'urgence" contre ce fléau, a-t-il affirmé.

"Sans travail pour les jeunes, il n'y a pas d'espérance, ni pour les Etats membres ni pour l'Europe", a-t-il souligné, lors d'une conférence de presse à Rome avec le président du Parlement européen, Martin Schulz.

Ce dernier a plusieurs fois évoqué, de son côté, "une génération perdue" et appelé "à trouver 700 milliards d'euros" pour relancer l'emploi des jeunes actifs. "Si la nouvelle génération perd confiance, alors je pense que l'Union Europénne (UE) est vraiment en danger", déclarait-il, le 11 mars dernier.

Grandes disparités dans la zone euro

Selon les derniers chiffres de l'Agence européenne de statistiques Eurostat, 24% des actifs de moins de 25 ans, en zone euro, étaient sans emploi au mois de mars, avec évidemment des disparités importantes entre des pays comme la Grèce (59%) et l'Espagne (54%), et d'autres comme l'Autriche et l'Allemagne (7,6% chacun).

Lors du sommet européen du 8 février dernier, François Hollande et les autres dirigeants européens avaient annoncé la mise en place d'un crédit spécial pour l'emploi des jeunes, de 6 milliards d'euros, sur la période 2014-2020. Ces fonds seront alloués aux régions de l'Union européenne où le taux de chômage des jeunes dépasse les 25%.

Julien Marion avec AFP