BFM Business

L'Europe punit la Grèce après l'annonce de mesures sociales

Alexis Tsipras a annoncé de nouvelles mesures en faveur des retraités les plus pauvres.

Alexis Tsipras a annoncé de nouvelles mesures en faveur des retraités les plus pauvres. - Angelos Tzortzinis - AFP

L'Eurogroupe a annoncé ce mercredi la suspension des mesures d'allègement de la dette grecque. Une conséquence directe des récentes annonces du Premier ministre, Alexis Tsipras, sur les retraites et la TVA.

Les mesures d'allègement de la dette grecque, accordées début décembre par la zone euro à Athènes en échange de réformes, ont été suspendues après l'annonce par le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, de nouvelles mesures sociales, a annoncé ce mercredi le porte-parole du président de l'Eurogroupe.

"Les actions du gouvernement grec" - rétablissement d'un 13ème versement annuel pour les petites retraites et ajournement de la hausse de la TVA - "ne sont pas en ligne avec nos accords" selon "quelques États membres", ce qui empêche "la mise en place" des mesures d'allègement de la dette, écrit dans un communiqué le porte-parole du président de l'Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem.

En visite ce mercredi après-midi à Thessalonique, la deuxième ville du pays, Alexis Tsipras a commenté sa décision, estimant qu'il "fallait que tout le monde respecte le peuple grec qui depuis sept ans faisait de grands sacrifices au nom de l'Europe". 

Conséquence: la Bourse d'Athènes a accusé le coup mercredi, chutant de 3,21% à la clôture.

Y.D. avec AFP