BFM Business

L'Espagne toujours en récession

Même si l'Espagne est toujours en récession, celle-ci marque le pas par rapport aux trimestres précédents.

Même si l'Espagne est toujours en récession, celle-ci marque le pas par rapport aux trimestres précédents. - -

Le PIB espagnol a de nouveau reculé de 0,1% au deuxième trimestre, selon les chiffres officiels publiés ce mardi 30 juillet. Malgré tout, la tendance à moyen terme est plutôt encourageante.

En juin dernier, le Fonds monétaire international estimait qu’il existait "des signes que la récession économique pourrait bientôt finir" en Espagne. A priori, ce n’est pas encore pour demain.

La quatrième économie de la zone euro est en effet restée en récession au deuxième trimestre, avec un recul de son PIB de 0,1% par rapport au précédent, selon les chiffres officiels provisoires publiés mardi 30 juillet.

Malgré tout, la tendance est plutôt encourageante puisque le pays, plongé en récession depuis deux ans, modère la baisse de son PIB, qui avait été de 0,5% au premier trimestre, a indiqué l'Institut national de la statistique espagnol (Ine).

L'inflation ralentit

En outre, le rythme de l'inflation a ralenti en juillet, à 1,9% sur un an, alors qu'il avait accéléré en mai et en juin, toujours selon les chiffres provisoires de l’Ine. Un taux qui reste toujours supérieur à celui de la moyenne de la zone euro (1,6% en juin).

Conjugués à la baisse du chômage au deuxième trimestre, ces chiffres constituent une bouffée d’air frais pour le gouvernement espagnol, toujours au cœur d’un scandale en lien avec le parti de Mariano Rajoy. Même si la reprise se profile, les Espagnols ne sont donc pas pour autant sortis de l’auberge.

Y. D.