BFM Business

L’économie française inquiète les Allemands

Les Allemands espèrent que la France aura le courage de mener des réformes douloureuses, comme eux ont eu à le faire

Les Allemands espèrent que la France aura le courage de mener des réformes douloureuses, comme eux ont eu à le faire - -

Le groupe d’économistes qui conseille Angela Merkel a remis cette semaine un rapport à la chancelière allemande. Un rapport sur la France, et le risque grandissant qu’elle entre en récession.

Les "sages" allemands, le groupe d'économistes indépendants qui conseille la Chancellerie, a remis cette semaine son rapport semestriel. Ils évoquent, entre autres, le risque de récession en France. Les Allemands, qui viennent en outre de voter un budget fédéral prudent pour 2013, s'inquiètent vivement de l'état de l'économie française.

La crainte n'est pas nouvelle. Cela fait plusieurs années que les Allemands estiment que la France ne fait pas les réformes structurelles nécessaires. Eux-mêmes ont adopté des mesures douloureuses sous Gerhard Schröeder, notamment une réforme massive du marché du travail, avec des coupes sèches dans les salaires, dans les retraites. Et une grande souplesse accordée aux employeurs pour embaucher ou licencier.

Les effets ont mis plusieurs années à se faire sentir. Mais aujourd'hui, tout le monde s'accorde à dire que c'est grâce à ce plan que les PME allemandes ont été renforcées, les finances publiques assainies. Et que l'économie allemande traverse la crise sans casse majeure.

Pour l'opinion publique allemande, il est temps pour la France de faire de même. D'autant que Paris est le principal allié de Berlin. Et selon un expert allemand, le couple ne s'en remettrait pas si les marchés venaient à spéculer sur la France, après la Grèce, le Portugal et l'Espagne.

Mathieu Jolivet