BFM Business

L'appel à l'investissement de Valls en Arabie Saoudite

Manuel Valls a appelé les entreprises saoudiennes à investir en France

Manuel Valls a appelé les entreprises saoudiennes à investir en France - Kenzo Tribouillard - AFP

Lors du deuxième forum économique franco-saoudien, le Premier ministre français a affirmé qu'il était "plus que jamais le moment d'investir en France".

Manuel Valls appelle les entreprises saoudiennes à miser sur la France. "Venez en France, venez investir, c'est le moment plus que jamais", a ainsi déclaré le Premier ministre devant le deuxième Forum économique franco-saoudien. Il a rappelé que la France était le troisième investisseur dans le royaume saoudien et qu'il existait des possibilités de développement des activités des entreprises saoudiennes en France.

Le Premier ministre est revenu sur les incidents qui se sont produits récemment à Air France et où des responsables de l'entreprise aéronautique ont été malmenés peu après l'annonce d'un plan de licenciements.

Les événements à Air France "n'ont rien à voir avec la France"

"Les images ont fait le tour du monde (...) alimentant très vite une vieille idée, un vieux cliché qui voudrait que la France soit bloquée, entravée et parfois incapable de se réformer", a déploré Manuel Valls.

"Ces événements n'ont rien à voir avec ce qu'est la France qui se réforme. Oui, la France se réforme", a enchaîné le Premier ministre en présentant les différentes initiatives de son gouvernement en matière de baisse de fiscalité des entreprises ou de réformes du marché du travail.

Manuel Valls est arrivé lundi à Ryad où il doit signer mardi plusieurs contrats pour les entreprises françaises que l'on présente comme "significatifs" ou "conséquents" de sources officielles françaises. Certains d'entre eux pourraient concerner l'aéronautique, a-t-on ajouté de même source sans précisions.

Le Premier ministre sera reçu juste après la signature des accords par le roi Salmane d'Arabie saoudite. Il regagnera Paris mardi soir. Avant Ryad, Manuel Valls était en Egypte et en Jordanie.

J.M. avec AFP