BFM Business

Insee: la croissance a été meilleure que prévu en 2013

La croissance française en 2013 a finalement été meilleure que prévue, à 0,3% du PIB.

La croissance française en 2013 a finalement été meilleure que prévue, à 0,3% du PIB. - -

La croissance du PIB a été finalement plus importante que prévu au quatrième trimestre 2013, et l'investissement a recommencé à augmenter, selon les données de l'Insee publiées ce vendredi 14 février.

La France s'est mieux portée au quatrième trimestre, selon l'Institut de la statistique. Les données de conjoncture, publiées ce 14 février, montrent la croissance a atteint les 0,3%, au quatrième trimestre, après avoir stagné au troisième trimestre.

C'est certes moins que les 0,4% attendu. Mais l'Insee a revu à la hausse ses estimations du 1er et du 2ème trimestre 2013. Au final, celle de l'année 2013 s'établit à 0,3% également, un taux légèrement meilleur que prévu initialement. L'Institut tablait sur 0,2% de croissance sur l'année, et le gouvernement sur 0,1%.

Solde commercial positif fin 2013

Cette performance est liée notamment à la bonne tenue de la demande intérieure. La consommation des ménages a accéléré en fin d'année, à +0,5%. Les dépenses en biens progressent de 0,8%, notamment du fait d'une plus grande consommation de produits alimentaires, de voitures et de biens d'équipement. Les dépenses pour se chauffer, elles, ont continué de reculer, mais plus faiblement.

L'investissement est également reparti à la hausse sur les trois derniers mois de 2013, à +0,6%, alors qu'il reculait depuis sept trimestres. Il a même augmenté de 0,9% pour les entreprises. Il a été tiré par les dépenses en biens manufacturés (+0,1%), et notamment en matériel de transport, selon l'Insee.

Les exportations aussi sont repassées dans le vert entre octobre et décembre 2013, de 1,2% après avoir chuté de 1,6% le trimestre précédant. Tandis que les importations ont moins augmenté (+0,5% contre+0,8% sur la précédente période). Du coup, le solde commercial est positif sur le trimestre, et contribue à la croissance à hauteur de 0,2 points.

La production, enfin, a retrouvé son niveau du début d'année 2013, à +0,2% contre -0,2% au troisième trimestre.

N.G.