BFM Eco

INFOGRAPHIES. La France est-elle vraiment le pays qui fait le plus grève?

Les manifestations de 1995 à Paris.

Les manifestations de 1995 à Paris. - STF / AFP

A l'international, la France a la réputation d'être un pays de grévistes. Que disent les statistiques lorsqu'on compare l'Hexagone aux autres États?

A l'aube d'une grève d'ores et déjà annoncée comme historique, la France pourrait être à nouveau bloquée pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines.

Une situation qui risque de renforcer l'image de "pays de gréviste" accolée à la France, particulièrement dans les pays anglo-saxons - comme l'illustrent ces articles du Guardian ou du Time. Cette réputation est-elle justifiée?

Oui, mais...

En 2018, de nombreux médias, dont BFMTV, affirmaient que la France était le pays faisant le plus grève au monde. Un constat basé sur un rapport de l'Institut d'études économiques et sociales de la fondation allemande Hans-Böckler. 

Selon les données de cette étude, compilées dans l'infographie ci-dessous, la France figure en effet en tête du classement sur la période 2005-2015. 

De nombreux médias ont cependant remis en cause la méthodologie de l'institut, proche des syndicats allemands. La fondation Hans-Böckler elle-même émet des doutes sur l'idée de comparer internationalement les mobilisations de chaque pays. 

Difficile de comparer les grèves au niveau international

Comme l'explique Europe 1, chaque pays a en fait son propre mode de calcul. Pour certains États, on se base sur les chiffres communiqués par les syndicats, pour d'autres sur ceux des autorités... En ce qui concerne la France, les données concernent par exemple uniquement les mouvements dans le secteur privé et pas ceux au sein de la fonction publique.

Au Danemark, on ne prend pas en compte les "petites grèves", en Espagne ce sont les grèves générales qui sont pas comptabilisées... Enfin, certains pays connus pour leurs fortes mobilisations (Italie, Grèce...) ne sont tout simplement pas recensés car leurs statistiques ne sont plus fiables selon l'Institut. Un vrai problème quand on sait que les Grecs étaient deux fois plus mobilisés que les Français durant les années 2000 selon d'autres études... 

Bref, si l'étude de la fondation Hans Boeckler permet de se faire une idée de la mobilisation dans chaque pays, on peut cependant émettre des doutes sur son degré de précision.

L'Institut économique allemand de Cologne place aussi la France en tête

Pour en savoir un peu plus, on peut donc regarder d'autres études comme celle du très sérieux Institut économique allemand de Cologne, qui place également la France en tête sur la période 2007-2016.

On peut cependant émettre les mêmes doutes vis-à-vis de ce classement. Les Etats-Unis ne prenant par exemple plus en compte les mouvements rassemblant moins de 500 personnes, l'Allemagne ne prenant plus en compte les débrayages qui se comptent en heures...

Selon l'OCDE, la France n'est pas championne du monde de la grève

D'autres études, réalisées plus ou moins sur la même période, donnent des classements différents. Prenons par exemple les chiffres de l'OCDE (2008-2015), compilés dans l'infographie ci-dessous.

Ce classement doit cependant lui aussi être relativisé. L'AFP émet des doutes en s'appuyant sur l'exemple du Costa Rica, leader du classement.

Selon l'agence, la méthodologie de l'OCDE concernant cet État sud-américain prend en compte les personnes ne pouvant travailler à cause des grèves tout en ne recensant pas les mouvements politiques. Une méthode particulière car si l'on regarde les chiffres costaricains dix ans plus tôt, ils sont 100 fois moins élevés que sur le graphique ci-dessus.

Selon une autre étude, la France n'est même pas championne d'Europe de la grève

On peut donc consulter une quatrième enquête réalisée plus ou moins sur la même période, comme celle menée par l'Institut syndical européen (ETUI) entre 2010 et 2017. Là-encore, la France est devancée assez largement par un autre état: Chypre.

Au vu des doutes concernant la méthodologie de ces comparaisons internationales, il paraît donc compliqué de dire que la France est le pays qui fait le plus la grève au monde. 

D'autant plus que selon l'OCDE et l'ETUI, ce n'est pas le cas: le Danemark, le Costa Rica et Chypre sont au dessus de la France. Si on regarde les études précédentes de ces deux institutions, c'est également le cas: dans les années 1990 et 2000, la France était déjà dépassée par d'autres pays. 

Alors, la France est-elle le pays faisant le plus la grève au monde?

S'il semble donc difficile d'affirmer que la France est le pays faisant le plus la grève au monde, on ne peut pas nier que l'Hexagone fasse partie des États se mobilisant le plus sur la planète. Dans tous les rapports, la France figure en haut des classements, comme d'autres pays européens: le Danemark, la Belgique, l'Espagne... 

Pas si surprenant quand on sait que la France a "toujours eu une culture de la grève", comme l'explique Bernard Vivier, directeur de l'Institut supérieur du travail, dans la vidéo ci-dessous.

Louis Tanca