BFM Business

Hollande en Chine: le président manque de Guanxi !

BFM Business

François Hollande est en Chine pour une visite d'Etat ces 25 et 26 avril. Il devra éviter sur place tout faux pas, car il n'est jamais venu et connaît peu l'Asie. Son réseau sur place est assez faible, ce qui est assez mal vu en Chine.

François Hollande est arrivé en Chine ce jeudi 25 avril pour une visite d'Etat de 2 jours. Il est le premier chef d'Etat européen a etre reçu par le nouveau président de la Republique Populaire de Chine, Xi Jinping. Un avantage politique à nuancer car le président français a un handicap : il manque de Guanxi !

En Chine, on mesure la puissance et l'autorité d'un homme à son Guanxi, c'est à dire son réseau. La bas, ce concept a une symbolique très forte. Il est représenté par plusieurs cercles.

Le premier est celui de la famille. Si vous en faites partie, cela signifie que votre interlocuteur a une très grande estime pour vous. Le deuxième est celui des amis, auprés de qui on peut demander des services. Le troisieme cercle, celui des relations, est moins influent.

Guanxi quasi-nul de Hollande

Mais ce Guanxi régit en Chine le monde des affaires et de la diplomatie. Le problème est que François Hollande a un Guanxi quasi-nul, puisqu'il n'a jamais mis les pieds en Chine. Il n'a pas davantage d'affinités particulières avec l'Asie, comme l'avait par exemple Jacques Chirac.

A l'Elysée, on relativise. On croit surtout au pargmatisme qui doit guider le partenariat stratégique avec la Chine. Un partenariat que suit en direct le sherpa du chef de l'Etat, et principal atout de François Hollande, Paul Jean-Ortiz. Lui, a vécu longtemps en Asie et a un Guanxi trés developpé.

Mathieu Jolivet