BFM Business

Hollande demande aux banques de prêter plus

François Hollande veut que les banques prêtent plus.

François Hollande veut que les banques prêtent plus. - Patrick Korvarik - AFP

Lors des assises de l'investissement, le président de la République devrait demander aux banques un meilleur accès au crédit. Pourtant, la demande n'est pas forcément là.

François Hollande promet d'accélérer les réformes. Au menu, notamment, les assises de l'investissement. Il réunira les banques a-t-il dit pour leur demander de prêter davantage. Nous connaissons déjà leur réponse : encore faut-il qu'il y ait de la demande.

François Hollande risque de se heurter au vieil adage: "on ne fait pas boire un âne qui n'a pas soif". Une explication mainte fois répétée par les banquiers. S'ils ne font pas crédits disent-ils, c'est qu'il n'y a pas de demande. C'est vrai pour les entreprises comme pour les particuliers.

Taux d'épargne record

La toute dernière étude publiée par la Banque centrale européenne d'ailleurs en témoigne. En France, souligne-t-elle, la demande de crédits ne décolle pas. Il en ressort même que les banques françaises ont assoupli leurs critères, même pour des crédits plus risqués, tellement la demande est à l'arrêt.

Quant aux particuliers, il suffit de regarder leur taux d'épargne. Il vient d'atteindre 16%, du jamais vu. Faute de confiance, leurs réflexes consistent surtout à se mettre aux abris plutôt qu'à faire crédits. Du côté des banques, on renvoie donc la balle au gouvernement. A lui de créer la confiance, pour relancer la machine.

Caroline Morisseau