BFM Business

Les prix du gaz bloqués pour toute l’année 2022

Jean Castex, sur le plateau du 20h de TF1, a prolongé son "bouclier tarifaire" appliqué au gaz.

Le gouvernement a décidé de bloquer le prix du gaz jusqu'à la fin de l'année 2022, a prévenu le Premier Ministre.

"On a bloqué les prix du gaz et limité la hausse de janvier à 4%, le reste on en fera notre affaire, a indiqué Jean Castex. Le blocage concernera toute l’année 2022."

Le bouclier tarifaire, annoncé fin septembre, devait au départ s'appliquer jusqu'en avril, date prévue du pic des prix du gaz avant une décrue.

Lissage des prix

Le 30 septembre, le Premier Ministre avait annoncé que le gouvernement abaisserait les taxes sur le gaz pour permettre d'en bloquer les tarifs, en hausse à la fin du mois dernier de près de 12,6%.

Les tarifs règlementés devaient ainsi être bloqués durant l'hiver, avant de connaitre une baisse logique au printemps, avec la fin du chauffage. L'exécutif aurait alors répercuté une partie des pertes subies par les distributeurs pendant l'hiver sur les consommateurs, en réhaussant les taxes. Le tout permettant de lisser le prix du gaz sur l'ensemble de l'année.

Jean Castex avait déjà préparé une éventuelle extension du dispositif: il avait annoncé le 5 octobre son intention "d'abaisser les taxes spécifiques qui pèsent sur le prix du gaz", dans l'éventualité de tarifs durablement élevés en 2022.

Concernant les prix de l'électricité, le Premier Ministre n'a pas précisé de changement par rapport au plan annoncé en septembre. Matignon veut abaisser une taxe pour permettre de contenir à 4% maximum l'augmentation attendue de 12% en février. Le prix réglementé de l'électricité n'est changé que deux fois par an, contrairement à ceux du gaz qui sont revus mensuellement.

dossier :

Engie

Valentin Grille