BFM Business

Les premiers Griffon, ces blindés connectés de dernière génération, rejoignent l'armée de Terre

L'armée de Terre française a reçu jeudi livraison de ses trois premiers véhicules blindés multi-rôles lourds Griffon, destinés à remplacer les vieux VAB (véhicules de l'avant blindé). Le public découvrira ces nouveaux engins lors du défilé du 14 juillet sur les Champs Elysées.

La modernisation de l'armée de terre est en marche. Ce jeudi, après avoir lancé la 1ère manifestation publique dédiée aux combattants numériques à l'Ecole Militaire, Florence Parly s'est rendue à Satory pour un autre événement tout aussi innovant: la livraison des trois premiers Griffon à l'Armée de Terre. Les premiers sont destinés aux 3e régiment d'infanterie de Marine (Rima) de Vannes. Ensuite, le 13e Bataillon de chasseurs alpins (BCA) de Barby, le 1er Régiment d'infanterie de Sarrebourg, le 21e régiment d'infanterie de Marine de Fréjus et le 3e Régiment de parachutistes d'infanterie de Marine (Rpima) de Carcassonne seront livrés.

Griffon
Griffon © Armée de Terre

Ces véhicules blindés multi-rôles lourds sont amenés à remplacer peu à peu les 2700 véhicules de l’avant blindés (VAB) actuellement en service. Lors de cette présentation, la ministre des Armées n'a pas tari d'éloges sur ce blindé futuriste. Sur Twitter, elle estime qu'il s'agit d'un "véritable bond technologique et opérationnel".

En effet, le Griffon est un blindé high tech. Son tourelleau est équipé d'armes pilotables depuis la cabine (mitrailleuse 12,7 ou 7,62 mm et lance-grenades automatique) et de capteurs et de brouilleurs radio et infrarouge pour alerter en cas de détection par l'ennemi, de visée de tirs. Il a été développé en plusieurs versions: combat, transport de troupes et poste sanitaire, de commandement ou d’observation.

Un blindage multi résistant

Développé par les industriels français Nexter, Arquus et Thales, dans le cadre du programme Scorpion de renouvellement des capacités de combat terrestre, le Griffon est un blindé de 24,5 tonnes équipé de six roues. Il peut transporter 10 combattants équipés (dont le pilote et le tireur) et de les protéger de tout ou presque. Sa vitesse de pointe est de 90 km/h, mais à 60 km/h, il peut parcourir 800 km sans faire le plein.

Son blindage résiste non seulement aux tirs, mais aussi aux mines, aux engins explosifs improvisés (IED), aux incendie et aux risques nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques (NRBC). 

Fin 2025, l'armée de Terre devrait disposer de 936 Griffon. et d'ici 2030, 1872 exemplaires seront livrés dans les différents régiments. A l'export, la France doit en fournir à l'armée belge 382 dès 2025.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco