BFM Business

La Banque de France table sur un léger rebond de la croissance au 3e trimestre grâce au bâtiment

Banque de France

Banque de France - AFP

Dans sa première estimation, la Banque de France prévoit une croissance de 0,3% au troisième trimestre, soit un peu plus que lors des trois derniers mois. Une légère augmentation qui s'explique notamment par le rebond dans le secteur du bâtiment en juillet.

La croissance économique française devrait atteindre 0,3% au troisième trimestre, soit un niveau légèrement supérieur au 0,2% obtenu lors des trois mois précédents, selon une première estimation dévoilée ce jeudi par la Banque de France.

Cette hypothèse, basée sur l'enquête mensuelle de conjoncture menée par la Banque de France auprès des chefs d'entreprises, est soutenue notamment par un rebond de l'activité dans le secteur du bâtiment en juillet, a indiqué la Banque de France dans un communiqué.

1,3% prévu sur l'année

Selon la banque centrale française, l'activité des services "a légèrement accéléré" en juillet. En revanche, la production industrielle a progressé "modérément" au cours du premier mois du trimestre. Selon l'Insee, la croissance française avait plafonné à 0,2% au deuxième trimestre, en raison principalement d'un ralentissement de la consommation des ménages, dans sa première estimation publiée il y a une semaine. Avec ces résultats, l'"acquis de croissance" (c'est-à-dire le niveau que le PIB atteindrait à la fin de l'année si la croissance restait nulle au cours du prochain semestre) était au 30 juin de 1%.

Ce niveau rend incertain l'atteinte des objectifs fixés par le gouvernement, qui prévoit une croissance de 1,4% pour 2019. Selon la Banque de France, mais aussi selon l'OCDE, le FMI et la Commission européenne, l'activité économique devrait progresser de 1,3% cette année, contre 1,7% en 2018.

Paul Louis avec AFP