BFM Business

Euromillions: pourquoi le jackpot sera plus faible à cause du Brexit

Le jackpot de l'Euromillions est revu à la baisse à cause du Brexit

Le jackpot de l'Euromillions est revu à la baisse à cause du Brexit - Miguel Medina - AFP

A cause de la chute de la livre sterling causée par les incertitudes liées au Brexit, le jackpot de l'Euromillions de ce 1er février est revu à la baisse: 120 millions d'euros au lieu de 130.

On n’en finit plus de découvrir des conséquences du Brexit, mais peu s’attendait à ce qu’il ait des conséquences sur les jeux de hasard. Et pourtant… La prochaine cagnotte de l’Euromillions souffrira aussi du divorce entre l’Europe et le Royaume Uni.

Elle devait s’élever à 130 millions d’euros, mais ne sera que de 120 millions d’euros, soit une perte sèche de 10 millions pour celui ou celle qui remportera le gros lot.

Euromillions
Euromillions © FDJ

En Belgique, on s’est étonné de ce manque à gagner et la Loterie Belge a expliqué la raison de cette décision à Sudinfo. Tout repose sur la chute de la livre sterling alors que l'euro est la devise de base de la loterie. 

Avec les tensions causées par le Brexit, la valeur de la livre chute par rapport à celle de la monnaie européenne. Pour les jackpots, il s’agit de verser un montant égal dans toutes les devises à l’équivalent en euros sur la base du taux de change en vigueur le jour du tirage. Le gagnant de ce soir, s'il est Britannique, gagnera 104 millions de livres.

Euromillions
Euromillions © National Lottery

Malgré son nom, l’Euromillions n’est pas un jeu européen au sens "bruxellois" du terme. Il est géré par les loteries nationales de seulement neuf pays de l’Europe géographique, dont la Suisse qui ne fait pas parti de l’UE. D'ailleurs, les Helvètes seront sans doute les seuls gagnants de l’affaire. Le jackpot qui lors de la dernière édition était à 133 millions de francs suisses, s’élève pour ce 1er février à 135 millions de francs suisses comme l'annonce la Loterie Romande.

Pascal Samama