BFM Business

Des gilets jaunes appellent les commerçants à ne pas collecter la TVA pendant un mois

Une hausse de la TVA augmenterait à court terme les inégalités de niveau de vie et la pauvreté, selon l'Insee.

Une hausse de la TVA augmenterait à court terme les inégalités de niveau de vie et la pauvreté, selon l'Insee. - Philippe Huguen - AFP

Les gilets jaunes de Saint-Brieuc vont lancer une opération pour inciter artisans et commerçants à vendre leurs produits hors taxes pendant tout le mois de décembre.

Mobilisés pour exprimer leur ras-le-bol fiscal, certains gilets jaunes sont décidés à frapper l'État au portefeuille. Ceux de Saint-Brieuc dans les Côtes-d'Armor vont lancer samedi une opération "Artisans et commerçants sans TVA", selon les informations d'Europe 1. L'objectif? Faire en sorte que les professionnels vendent leurs produits hors taxes et ne versent pas la TVA à l'État.

Avec 154,6 milliards de recettes nettes prévues pour l'exercice 2018, la taxe sur la valeur ajoutée est l'impôt qui rapporte le plus aux finances publiques.

"Une TVA non collectée, n'a pas à être réglée à l’État, selon le raisonnement des promoteurs de l’opération qui affirment être conseillés par des avocats et des juristes", expliquent nos confrères.

Interrogé par Europe 1, Benoît Julou, l'un des organisateurs du mouvement qui avait d'ailleurs interpellé Nicolas Hulot dans L'Émission politique de France 2, estime que "si on a 10.000 ou 15.000 commerçants-artisans qui jouent le jeu derrière nous, l'État ne pourra jamais contrôler ces gens-là et aller vérifier les comptes de chacun".

De son côté, le fisc prévient qu'une fausse déclaration est passible d’une majoration des droits allant de 40 à 80%.

J.-C.C.