BFM Business

Une dette publique française proche des 100% du PIB

La dette était de 80% du PIB il y a 5 ans.

La dette était de 80% du PIB il y a 5 ans. - Joel Saget - AFP

La dette publique pourrait atteindre 98% du PIB l'année prochaine, contre 95% en 2014. Le déficit en hausse avec une croissance et inflation en baisse expliquent cette progression.

Le dérapage s'annonce spectaculaire. Comme l'avait prédit Gilles Carrez, le projet de loi de Finances 2015, qui sera présenté en Conseil des ministres le 1er octobre, va inscrire une dette de 98% du PIB, selon Les Echos du 16 septembre.

Les raisons de la taille de cette dette? Des déficits en hausse couplés à une croissance et une inflation en baisse. Début septembre, le ministre des Finances a annoncé qu'au lieu des 3% prévus en 2015, le déficit atteindrait 4,3%. Les prévisions de croissance sont, elles, modestes: 0,4% en 2014 et 1% en 2015.

La dette publique, tournant autour de 95% cette année, devrait donc augmenter encore de trois points. Pour rappel, elle était de 80% il y a 5 ans et 65% il y a 10 ans.

Légère baisse en 2016 et 2017

Relative bonne nouvelle tout de même, le gouvernement tablerait sur un très léger reflux de la dette en 2016 et 2017. En effet, il mise sur un déficit à 3,7% et une croissance à 1,7%.

De plus, malgré cette dette colossale, la France continue à emprunter à taux très bas. Les marchés restent confiants dans les titres de l'Etat et regardent d'un bon œil les efforts de la France pour réduire ses déficits.

D. L.