BFM Business

Un Français sur deux prêt à des efforts pour redresser les finances du pays

En 6 mois, la part des Français disposés à faire des efforts pour redresser les comptes du pays a gagné 10 points.

En 6 mois, la part des Français disposés à faire des efforts pour redresser les comptes du pays a gagné 10 points. - -

La proportion de ces volontaires n'était que de 44% il y a 6 mois. C'est parmi les ouvriers et les employés que le mouvement d'acceptation des efforts a le plus gagné du terrain, selon un sondage Ifop à paraître dimanche 13 avril.

Même si ils se plaignent de la pression fiscale, les Français semblent disposés à contribuer davantage au redressement des comptes publics.

En effet, 54% des Français se disent prêts à faire personnellement des efforts dans ce but, selon un sondage Ifop (1) à paraître le 13 avril pour Dimanche Ouest France.

La proportion de volontaires n'était que de 44% en novembre 2013, note l'institut de sondage. En 6 mois, l'acceptation des efforts de la part des ouvriers a augmenté de 28 points et celle des employés de 13 points.

En revanche, celle des professions intermédiaires n'a progressé que de 3 points tandis que celle des professions libérales et des cadres supérieurs reculait d'un point.

Parmi les personnes interrogées, seulement 42% des sympathisants du Front de Gauche et 47% de ceux du Front National seraient prêts à ces efforts, contre 60% des sympathisants UMP et 74% de ceux du PS.

(1) Sondage réalisé en ligne du 8 au 11 avril auprès d'un échantillon représentatif de 1.050 personnes (méthode des quotas).

C.C. avec AFP