BFM Business

Moscovici s'attend "plutôt" à une croissance de 0,2% pour 2013

Pierre Moscovici a maintenu les prévisions de croissance du gouvernement.

Pierre Moscovici a maintenu les prévisions de croissance du gouvernement. - -

Le ministre de l'Economie et des Finances a déclaré, devant les députés ce mercredi 13 novembre, que le gouvernement conserve "par prudence" sa prévision de croissance pour cette année. Mais le ministre estime que le taux sera plutôt de 0,2%.

C'est ce que l'on appelle de la prudence. Ce mercredi 13 novembre, le ministre de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici, a maintenu les prévisions de croissance du gouvernement devant la commission des finances de l'Assemblée nationale, où il présentait le collectif budgétaire 2013.

Pour 2013, les estimations de l'exécutif "sont prudentes, nous disons 0,1%, nous le maintenons", a avancé le ministre.

Mais dans la foulée, il a précisé que la croissance, cette année, sera "plutôt 0,2%". "Ce qui nous permet d'attaquer évidemment l'année 2014 avec un acquis de croissance meilleur et donc de faciliter la réalisation de l'objectif de 0,9% que d'autres voient comme potentiellement dépassable en 2014 à 1% voire 1,3%", a-t-il précisé.

Une chiffre qui fait consensus

Pierre Moscovici adopte, de facto, le verdict de nombreux instituts et organisations. Car aussi bien la Commission européenne que le FMI ou encore l'Insee tablent sur ce chiffre de 0,2% pour 2013.

L'OCDE, elle, est même un peu plus optimiste, tablant sur une hausse du PIB de 0,3%.

L'Insee publiera demain, jeudi 14 novembre, la croissance pour le troisième trimestre. Le consensus prévoit un chiffre de 0%. Mais une bonne surprise, comme une hausse du PIB de 0,2%, pourrait conforter les dires de Pierre Moscovici.

J.M. avec AFP