BFM Business

Montebourg veut le démantèlement des agences de notation

Arnaud Montebourg est confiant dans le pacte de responsabilité

Arnaud Montebourg est confiant dans le pacte de responsabilité - -

Le ministre du Redressement productif affirme, dans une interview au Figaro, que la baisse des charges liée au pacte de responsabilité aura "des effets importants". Il s'en prend une nouvelle fois aux agences de notation.

Alors que l'agence de notation Moody's s'interrogeait, vendredi dernier, sur les chances de succès des réformes proposées par le Président, Arnaud Montebourg réaffirme, lui, sa confiance dans l'avenir des réformes en France.

"Sur les agences de notation, mon opinion ne varie pas: je suis pour leur démantèlement. Elles sont coupables de nous avoir entraînés dans la crise financière", martèle le ministre du Redressement productif dans une interview au Figaro ce lundi 27 janvier.

Dans ce contexte, les réserves marquées trois jours auparavant par Moody's, qui a maintenu la note de la France tout en lui conservant une "perspective négative", synonyme de possible abaissement à moyen terme, constituent pour lui "un non-événement".

"Les entreprises doivent aider la nation"

"La baisse des charges de 30 milliards d'euros à travers le pacte de responsabilité aura des effets importants", assure le ministre, en réaffirmant dans le même temps sa conviction de nécessaires contreparties de la part du patronat à l'"effort historique" de l'État.

"Si la nation aide les entreprises, les entreprises doivent aider la nation (...). Les chefs d'entreprises doivent dire devant la nation les efforts qu'ils pensent pouvoir réaliser en matière d'emplois et d'investissements en contrepartie de la baisse du coût du travail", estime-t-il.

Diane Lacaze & AFP