BFM Business

La TVA pourrait bien augmenter dès 2017

La TVA rapporte plus de 145 milliards d'euros par an

La TVA rapporte plus de 145 milliards d'euros par an - Philippe Huguen-AFP

"Dans le programme économique qu'il va présenter ce mardi soir, Alain Juppé va proposer d'augmenter la TVA pour financer des baisses de charges. C'est le grand retour du débat sur la TVA sociale à la veille de la présidentielle. "

C’est ce mardi soir qu’Alain Juppé va dévoiler lors d’une réunion à Paris les grandes lignes de son programme présidentiel. L’ancien premier ministre va proposer en particulier une baisse des charges sociales des entreprises compensée par une hausse de la TVA. 

Juppé-Fillon même combat

Alain Juppé proposera s’il est élu l’an prochain à l’Elysée de réduire les cotisations familiales payées par les entreprises et les indépendants de 10 milliards d’euros. Et pour financer la mesure, il veut augmenter d’un point le taux normal de la TVA, actuellement à 20%. Ce qui représenterait 6,5 milliards de TVA supplémentaire payée par les consommateurs chaque année. 

François Fillon fait plus fort puisqu’il propose carrément d’augmenter la TVA de 3 points pour baisser massivement les charges sociales.

D’ailleurs, en octobre dernier sur RMC, l’ancien premier ministre de Nicolas Sarkozy avait lancé à propos de cette TVA sociale: "On a merdé sur le sujet". Façon très crue de dire que l’ancienne majorité aurait dû être plus volontariste sur la montée en puissance de la TVA.

Hollande regrette

Justement, Nicolas Sarkozy n’a visiblement pas envie de raviver le débat sur cette TVA sociale. Dans le contre-choc fiscal de 25 milliards qu’il propose dès 2017 s’il revient à l’Elysée, l’ancien président ne fait pas référence à la TVA.

On le comprend. Deux mois avant la fin de son quinquennat, il avait fait voter une baisse de charges sociales compensée par le passage du taux normal de TVA de 19,6 à 21,2%.

Une mesure qui a dû lui coûter cher en voix et que François Hollande à peine élu a fait annuler. Ce qui n'a pas empêché l'actuel chef de l'État cet automne dans un livre de la journaliste du Monde, Françoise Fressoz, "Le stage est fini" (Albin Michel) de regretter de l’avoir fait.

La gauche divisée sur la TVA sociale

Et que propose aujourd’hui la gauche sur le sujet? Rien! Mais il faut quand même rappeler qu’une partie des 41 milliards du pacte de responsabilité de François Hollande est financée par une hausse de la TVA puisque le taux normal est repassé de 19,6 à 20%.

Mais le moins que l’on puisse dire, c’est que cette mesure n’a pas fait l’unanimité à gauche où la TVA reste considérée par beaucoup comme un impôt anti-classes populaires.

Et pour l’instant, François Hollande préfère annoncer une nouvelle baisse d’impôt pour les contribuables modestes. Mais si la droite relance le débat sur la TVA sociale, il faudra bien que la gauche se positionne dessus.

P.C